Service ERA immobilier pour la Vente et l'Estimation de biens professionnels

Estimez votre bien professionnel de façon fiable et précise avec l'accompagnement d'un expert ERA immobilier

Confiez-nous votre projet d'immobilier d'entreprise

1

Vos informations

modifier
Monsieur
Madame
Suivant
2

Votre projet

modifier
À vendre
À louer
Localisation du bien
Suivant
3

Validation

Vos données personnelles sont collectées par ERA France ou par les agences franchisées ERA concernées par votre demande, dans le but notamment, de vous apporter des renseignements, de vous communiquer nos offres de biens à vendre, de vous proposer une estimation de votre bien, et sont conservées pendant la durée maximale prévue par la loi. Vous bénéficiez d'un droit de d'accès, de rectification, d'effacement, de modification et de portabilité de vos données.
Vous pouvez exercer ces droits à tout moment en écrivant à presquile@erafrance.com ou à l'adresse : ERA France, 18 rue Mansart, 78000 Versailles, ou à l'agence destinataire de votre demande. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales. Si vous ne souhaitez pas être démarché par téléphone vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique sur le site www.bloctel.gouv.fr.
0
Transactions en 2020
0
Collaborateurs
0
Agences

comment bien vendre son bien professionnel ?

Découvrez nos 5 conseils pour limiter les mauvaises surprises.

1. L'EMPLACEMENT & PRESTATIONS

L'adage expliqué par tous dans le monde de l’immobilier est qu’un bien s’évalue grâce à « l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement ». Il est évident que ce critère joue un rôle très important dans le prix de vente, mais il n’est pas le seul. Le local commercial vide s’évalue en prenant en compte la qualité de l’immeuble, « l’adresse », les emplacements de parking, les entreprises environnantes, l’aménagement intérieur des pièces.

2. PRENDRE EN COMPTE COÛT DE LA RÉNOVATION

L'estimation nécessite un travail d’expert, car une boutique vide doit souvent être rénovée, ce qui pèse sur la valorisation. Il faut donc avoir une idée précise du montant des travaux pour estimer au plus juste le prix de vente.

3. LA MISE EN VENTE

Ce type de Bien est recherché principalement par des utilisateurs. Cette cible procure des avantages et inconvénients. En effet, les utilisateurs sont devenus peu solvables à cause des institutions bancaires qui ont réduit de manière importante l'accès au financement, à plus forte raison pour les chefs d’entreprise et commerçants. Ils sont aussi de moins en moins nombreux à chercher à acheter les murs de leur commerce, car ils ne sont pas certains de rester en place plusieurs années.

4. VENDRE À DES INVESTISSEURS

Si le bien est loué, les acheteurs qui pourront se positionner seront des investisseurs dans l’attente d’une rentabilité. Ces acheteurs sont bien plus solvables que les autres, car ils détiennent généralement un patrimoine immobilier. Ils sont très appréciés des banques qui pourront financer rapidement avec une visibilité non négligeable.

5. VENDRE À DES UTILISATEURS

A l'inverse, si le bien est vide, les acheteurs seront souvent des utilisateurs moins solvables, car leurs revenus dépendent de leur activité professionnelle. Les bilans doivent être bons sur les 2 ou 3 dernières années et l’activité doit donner de la visibilité au banquier sur les années à venir. Les dossiers sont donc bien plus longs à étudier par la banque.